Mon retour d’expérience sur la préparation Tremplin IEP

2 juillet 2020 | _Choix de la rédaction, Témoignages

Je me souviens être devant mon ordinateur, en septembre, face à la page d’inscription de Tremplin. Je me demandais si l’investissement était utile et si j’en avais réellement besoin. Alors, après quelques années, voici mon retour d’expérience sur la préparation Tremplin.

Un choix décisif

Aujourd’hui, la plupart de mes questions ont trouvé une réponse. Est-ce que j’en avais réellement besoin ? Oui, je le pense. Aurais-je pu intégrer Sciences Po sans ? Je ne saurai jamais, mais je ne pense pas. Si ça m’a été utile ? Cela va sans dire, étant aujourd’hui dans l’IEP que j’ai voulu intégrer. L’investissement était-il utile ? Le rapport qualité-prix de la formation m’amène à dire que oui. Avant de rédiger ce retour d’expérience, j’ai échangé avec mes parents, qui m’ont confirmé leur satisfaction quant au bénéfice de la formation Tremplin.

Alors, pourquoi tout cela ? Pourquoi je considère que cette préparation fut la meilleure décision que j’aie pris dans ma préparation aux concours de Sciences Po ? Pourquoi j’ai accepté d’écrire ce retour d’expérience ? Parce que je suis profondément convaincu du caractère positif de Tremplin IEP. Suivre cette préparation m’a donné envie de la faire connaitre à toutes les personnes qui cherchent à préparer les concours de Sciences Po. Enfin, je la considère comme l’option qui se rapproche le plus de ce qui nous est demandé aujourd’hui à l’IEP. Pour moi, si cette préparation est labellisée par le Réseau ScPo, ce n’est pas juste pour avoir un label.

Tremplin m’a donné les clés pour m’adapter aux attentes du concours

Suivre la préparation Tremplin IEP m’a ouvert beaucoup de portes.

Cette formation m’a permis d’acquérir une certaine logique de travail et d’organisation, que j’ai utilisée pour la préparation des concours de Sciences Po. Par ailleurs, la préparation m’a permis, en parallèle, d’améliorer mes notes au lycée. Cette logique, je continue de l’aiguiser depuis que je suis à Sciences Po Bordeaux et je continue de l’utiliser aujourd’hui. J’ai pu gagner en efficacité, grâce aux conseils méthodologiques fournis par Tremplin et cela m’a aidé à tout conjuguer.

De la même manière, après des mois intenses de doutes sur mes capacités à réussir, j’ai appris à ne plus me laisser submerger par le travail. En effet, j’ai pris l’habitude de l’organiser en amont. Grâce aux cours de méthodologie, par exemple, j’ai pu apprendre à ficher correctement, avoir une lecture active d’un texte, en comprendre les idées principales. J’ai appris à dégager d’un texte son idée principale et des idées annexes, à la fois en français et en langue étrangère.

Une méthode de travail unique

La préparation a affiné ma rigueur dans le travail. Ce point rejoint le précédent ; l’autonomie qu’apporte une préparation en ligne était finalement le modèle qui me convenait le mieux. Le caractère online m’a effectivement obligé à me prendre en main, à devenir plus rigoureux dans mon travail, dans le but d’être plus efficace. Cela m’a fait réaliser que cette méthode de travail était celle qui me convenait. D’ailleurs, j’ai appris plus tard que c’est cette méthode et discipline qu’exige la formation Sciences Po.

Savoir que chaque semaine, tout au long de l’année, je recevrai des cours dans trois matières différentes, m’a incité à m’organiser dans mon travail. Ainsi, je me suis mis à appréhender la préparation aux concours comme un marathon, un travail de fond et non pas un sprint sur une semaine ou deux, pendant les vacances ou avant le concours. Recevoir des cours me ravissait. Chaque semaine, j’allais apprendre plein de choses. Des professeurs expérimentés partageraient avec moi leurs connaissances, ainsi que des anecdotes qui étancheraient ma soif de connaissances.

Des remises en question parfois nécessaires

Tremplin m’a dévoilé ma résilience. J’ai pris conscience de tout le travail que je pouvais abattre. Dans les moments de doute, le forum me permettait de voir et de comprendre que je n’étais pas seul dans ma préparation. Je voyais les candidats passer par les mêmes « galères », les mêmes pertes et regains de motivation. Les devoirs corrigés m’ont appris l’humilité, moi qui avais toujours eu de bonnes notes à l’école. Les examens blancs de la prépa m’ont fait comprendre que l’exigence était bien supérieure à celle du lycée et mieux valait me rendre compte de cela en novembre plutôt que le jour des résultats du concours, en consultant mes notes.

La préparation a su me faire douter : sur moi, ma méthode de travail et mes pratiques, pour mieux me remettre en question et me ressaisir. Les annotations des professeurs m’ont été d’une utilité incommensurable. Ils ont apporté une dimension personnelle à la préparation, cet aspect qui me semblait manquer quand je pensais à une préparation dématérialisée. Les responsables pédagogiques ont su identifier les lacunes qui m’auraient pénalisé à l’examen, en connaissance des attentes du concours.

Un appui primordial et hebdomadaire dans ma préparation

La formation Tremplin IEP m’a permis de suivre une préparation tout au long de l’année de Terminale, sans que mes parents n’aient à se sacrifier. Nous avons en effet profiter du tarif préférentiel destiné aux lycéens boursiers. L’aspect financier a son importance et, en ce qui me concerne, le prix de la formation a été un élément décisif pour mon inscription à Tremplin IEP.

Néanmoins, Tremplin ne m’a pas tout donné, ne m’a pas tout appris. Mais Tremplin a représenté un appui primordial dans ma préparation, me fournissant le matériel nécessaire pour « m’alimenter » en connaissances tout au long de l’année. Elle m’a octroyé des conseils bénéfiques adaptés à mon profil, conseils que j’aurais difficilement pu obtenir ailleurs. Tremplin m’a donné la matière nécessaire pour que j’apprenne la méthodologie de travail nécessaire pour préparer les concours de Sciences Po.

#expérience#retour#tremplin préparation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Les Sciences Po et moi

Un blog dédié à l’accompagnement des étudiants préparant les concours Sciences Po !
Conseils, astuces de révisions, témoignages d’étudiants, informations sur les différents IEP, méthodologie… Ici, vous trouverez les clés de la réussite aux concours Sciences Po.

Tremplin le MAG

Février 2018

Lorem per hoc minui studium suum existimans Paulus, ut erat in conplicandis negotiis artifex dirus, unde ei Catenae inditum est cognomentum, vicarium ipsum eos quibus praeerat adhuc defensantem ad sortem periculorum communium traxit.

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Mon retour d’expérience sur la préparation Tremplin IEP

2 juillet 2020 | _Choix de la rédaction, Témoignages

Je me souviens être devant mon ordinateur, en septembre, face à la page d’inscription de Tremplin. Je me demandais si l’investissement était utile et si j’en avais réellement besoin. Alors, après quelques années, voici mon retour d’expérience sur la préparation Tremplin.

Un choix décisif

Aujourd’hui, la plupart de mes questions ont trouvé une réponse. Est-ce que j’en avais réellement besoin ? Oui, je le pense. Aurais-je pu intégrer Sciences Po sans ? Je ne saurai jamais, mais je ne pense pas. Si ça m’a été utile ? Cela va sans dire, étant aujourd’hui dans l’IEP que j’ai voulu intégrer. L’investissement était-il utile ? Le rapport qualité-prix de la formation m’amène à dire que oui. Avant de rédiger ce retour d’expérience, j’ai échangé avec mes parents, qui m’ont confirmé leur satisfaction quant au bénéfice de la formation Tremplin.

Alors, pourquoi tout cela ? Pourquoi je considère que cette préparation fut la meilleure décision que j’aie pris dans ma préparation aux concours de Sciences Po ? Pourquoi j’ai accepté d’écrire ce retour d’expérience ? Parce que je suis profondément convaincu du caractère positif de Tremplin IEP. Suivre cette préparation m’a donné envie de la faire connaitre à toutes les personnes qui cherchent à préparer les concours de Sciences Po. Enfin, je la considère comme l’option qui se rapproche le plus de ce qui nous est demandé aujourd’hui à l’IEP. Pour moi, si cette préparation est labellisée par le Réseau ScPo, ce n’est pas juste pour avoir un label.

Tremplin m’a donné les clés pour m’adapter aux attentes du concours

Suivre la préparation Tremplin IEP m’a ouvert beaucoup de portes.

Cette formation m’a permis d’acquérir une certaine logique de travail et d’organisation, que j’ai utilisée pour la préparation des concours de Sciences Po. Par ailleurs, la préparation m’a permis, en parallèle, d’améliorer mes notes au lycée. Cette logique, je continue de l’aiguiser depuis que je suis à Sciences Po Bordeaux et je continue de l’utiliser aujourd’hui. J’ai pu gagner en efficacité, grâce aux conseils méthodologiques fournis par Tremplin et cela m’a aidé à tout conjuguer.

De la même manière, après des mois intenses de doutes sur mes capacités à réussir, j’ai appris à ne plus me laisser submerger par le travail. En effet, j’ai pris l’habitude de l’organiser en amont. Grâce aux cours de méthodologie, par exemple, j’ai pu apprendre à ficher correctement, avoir une lecture active d’un texte, en comprendre les idées principales. J’ai appris à dégager d’un texte son idée principale et des idées annexes, à la fois en français et en langue étrangère.

Une méthode de travail unique

La préparation a affiné ma rigueur dans le travail. Ce point rejoint le précédent ; l’autonomie qu’apporte une préparation en ligne était finalement le modèle qui me convenait le mieux. Le caractère online m’a effectivement obligé à me prendre en main, à devenir plus rigoureux dans mon travail, dans le but d’être plus efficace. Cela m’a fait réaliser que cette méthode de travail était celle qui me convenait. D’ailleurs, j’ai appris plus tard que c’est cette méthode et discipline qu’exige la formation Sciences Po.

Savoir que chaque semaine, tout au long de l’année, je recevrai des cours dans trois matières différentes, m’a incité à m’organiser dans mon travail. Ainsi, je me suis mis à appréhender la préparation aux concours comme un marathon, un travail de fond et non pas un sprint sur une semaine ou deux, pendant les vacances ou avant le concours. Recevoir des cours me ravissait. Chaque semaine, j’allais apprendre plein de choses. Des professeurs expérimentés partageraient avec moi leurs connaissances, ainsi que des anecdotes qui étancheraient ma soif de connaissances.

Des remises en question parfois nécessaires

Tremplin m’a dévoilé ma résilience. J’ai pris conscience de tout le travail que je pouvais abattre. Dans les moments de doute, le forum me permettait de voir et de comprendre que je n’étais pas seul dans ma préparation. Je voyais les candidats passer par les mêmes « galères », les mêmes pertes et regains de motivation. Les devoirs corrigés m’ont appris l’humilité, moi qui avais toujours eu de bonnes notes à l’école. Les examens blancs de la prépa m’ont fait comprendre que l’exigence était bien supérieure à celle du lycée et mieux valait me rendre compte de cela en novembre plutôt que le jour des résultats du concours, en consultant mes notes.

La préparation a su me faire douter : sur moi, ma méthode de travail et mes pratiques, pour mieux me remettre en question et me ressaisir. Les annotations des professeurs m’ont été d’une utilité incommensurable. Ils ont apporté une dimension personnelle à la préparation, cet aspect qui me semblait manquer quand je pensais à une préparation dématérialisée. Les responsables pédagogiques ont su identifier les lacunes qui m’auraient pénalisé à l’examen, en connaissance des attentes du concours.

Un appui primordial et hebdomadaire dans ma préparation

La formation Tremplin IEP m’a permis de suivre une préparation tout au long de l’année de Terminale, sans que mes parents n’aient à se sacrifier. Nous avons en effet profiter du tarif préférentiel destiné aux lycéens boursiers. L’aspect financier a son importance et, en ce qui me concerne, le prix de la formation a été un élément décisif pour mon inscription à Tremplin IEP.

Néanmoins, Tremplin ne m’a pas tout donné, ne m’a pas tout appris. Mais Tremplin a représenté un appui primordial dans ma préparation, me fournissant le matériel nécessaire pour « m’alimenter » en connaissances tout au long de l’année. Elle m’a octroyé des conseils bénéfiques adaptés à mon profil, conseils que j’aurais difficilement pu obtenir ailleurs. Tremplin m’a donné la matière nécessaire pour que j’apprenne la méthodologie de travail nécessaire pour préparer les concours de Sciences Po.

#expérience#retour#tremplin préparation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tremplin le MAG

Février 2018

Lorem per hoc minui studium suum existimans Paulus, ut erat in conplicandis negotiis artifex dirus, unde ei Catenae inditum est cognomentum, vicarium ipsum eos quibus praeerat adhuc defensantem ad sortem periculorum communium traxit.

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Retrouvez nos différentes

Prépa Sciences Po :