Retour d’expérience : ce que Sciences Po m’a apporté

4 mars 2020 | Témoignages

Préparer et faire Sciences Po a été l’une des expériences les plus enrichissantes qui m’ait été donné de réaliser. Je reviens avec vous sur tout ce que Sciences Po m’a apporté.

Préparer le concours seule m’a appris l’autonomie et la rigueur

J’ai décidé d’intégrer Sciences Po alors que j’étais encore au collège. Je rêvais de faire une grande école, et Sciences Po correspondait totalement à mes attentes. En classe de première, je me renseignais uniquement sur les modalités du concours et je lisais un peu l’actualité. J’ai réellement commencé à préparer le concours pendant mon année de Terminale. Je me suis inscrite à la prépa Tremplin et j’ai débuté ma préparation dès le mois de juillet.

J’étais très motivée, mais également très angoissée. J’ai appris à travailler seule et à me discipliner moi-même. J’étais déjà quelqu’un de rigoureux, mais la préparation du concours m’a permis de voir jusqu’où je pouvais pousser l’auto-discipline.

Entrer à Sciences Po m’a fait entrevoir ce qu’était l’âge adulte

Lorsque j’ai été admise à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, j’ai basculé brusquement dans l’âge adulte. J’ai dû apprendre rapidement à me débrouiller seule, pour tous les aspects du quotidien. Il a fallu apprendre à gérer ses papiers, à tenir son appartement, à se prendre en main. Le temps d’adaptation a été plus ou moins long, mais j’ai réussi à me familiariser avec cette nouvelle vie. Cela m’a pourtant valu une nouvelle dose de stress. Finalement, je peux dire que Sciences Po –indirectement- m’a fait mûrir.

Sciences Po a développé mon esprit critique et m’a rendu confiance en moi

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours manqué de confiance en moi. Cependant, grâce aux multiples exposés et oraux auxquels nous sommes soumis à l’IEP, j’ai acquis une assurance dans la prise de parole que j’étais loin de posséder. En effet, Sciences Po m’a appris à parler en public et de manière précise et correcte. De même, je remarque que mon esprit critique a pris du poil de la bête. Je m’étonne parfois moi-même des réflexions et des argumentations que je suis capable de produire.

Sciences Po m’a ouvert de nouvelles perspectives

Avant d’entrer à Sciences Po, je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard. De même, en première année, mon unique objectif était de passer en deuxième année. Aujourd’hui, et ce grâce aux différentes matières qui nous ont enseigné, je sais exactement vers quoi je me destine. Grâce à la pluridisciplinarité de l’école, j’ai pu toucher un peu à tout et découvrir ce qui me correspond ou non.

Sciences Po m’a donné le goût de la découverte d’autres cultures

Les IEP proposent de nombreux cours de langues, y compris les plus rares. Pour ma part, j’étudiais déjà l’arabe littéral au lycée. Continuer cette langue n’a donc pas été une découverte. Cependant, j’ai pu m’inscrire à un cours de russe, en première année. Les cours se divisaient en leçons de langue et en leçons de civilisation. J’ai appris l’alphabet, quelques mots de vocabulaires et de nombreuses choses sur cette civilisation que nous ne connaissons pas vraiment.

Cela s’explique car Sciences Po est très fortement tournée vers l’international et nous sommes encouragés à sortir d’une vision européo-centrée.

#expérience#formation#Sciences Po

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Les Sciences Po et moi

Un blog dédié à l’accompagnement des étudiants préparant les concours Sciences Po !
Conseils, astuces de révisions, témoignages d’étudiants, informations sur les différents IEP, méthodologie… Ici, vous trouverez les clés de la réussite aux concours Sciences Po.

Tremplin Le Mag

Octobre 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

tremplinlemag-octobre

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Retour d’expérience : ce que Sciences Po m’a apporté

4 mars 2020 | Témoignages

Préparer et faire Sciences Po a été l’une des expériences les plus enrichissantes qui m’ait été donné de réaliser. Je reviens avec vous sur tout ce que Sciences Po m’a apporté.

Préparer le concours seule m’a appris l’autonomie et la rigueur

J’ai décidé d’intégrer Sciences Po alors que j’étais encore au collège. Je rêvais de faire une grande école, et Sciences Po correspondait totalement à mes attentes. En classe de première, je me renseignais uniquement sur les modalités du concours et je lisais un peu l’actualité. J’ai réellement commencé à préparer le concours pendant mon année de Terminale. Je me suis inscrite à la prépa Tremplin et j’ai débuté ma préparation dès le mois de juillet.

J’étais très motivée, mais également très angoissée. J’ai appris à travailler seule et à me discipliner moi-même. J’étais déjà quelqu’un de rigoureux, mais la préparation du concours m’a permis de voir jusqu’où je pouvais pousser l’auto-discipline.

Entrer à Sciences Po m’a fait entrevoir ce qu’était l’âge adulte

Lorsque j’ai été admise à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, j’ai basculé brusquement dans l’âge adulte. J’ai dû apprendre rapidement à me débrouiller seule, pour tous les aspects du quotidien. Il a fallu apprendre à gérer ses papiers, à tenir son appartement, à se prendre en main. Le temps d’adaptation a été plus ou moins long, mais j’ai réussi à me familiariser avec cette nouvelle vie. Cela m’a pourtant valu une nouvelle dose de stress. Finalement, je peux dire que Sciences Po –indirectement- m’a fait mûrir.

Sciences Po a développé mon esprit critique et m’a rendu confiance en moi

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours manqué de confiance en moi. Cependant, grâce aux multiples exposés et oraux auxquels nous sommes soumis à l’IEP, j’ai acquis une assurance dans la prise de parole que j’étais loin de posséder. En effet, Sciences Po m’a appris à parler en public et de manière précise et correcte. De même, je remarque que mon esprit critique a pris du poil de la bête. Je m’étonne parfois moi-même des réflexions et des argumentations que je suis capable de produire.

Sciences Po m’a ouvert de nouvelles perspectives

Avant d’entrer à Sciences Po, je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard. De même, en première année, mon unique objectif était de passer en deuxième année. Aujourd’hui, et ce grâce aux différentes matières qui nous ont enseigné, je sais exactement vers quoi je me destine. Grâce à la pluridisciplinarité de l’école, j’ai pu toucher un peu à tout et découvrir ce qui me correspond ou non.

Sciences Po m’a donné le goût de la découverte d’autres cultures

Les IEP proposent de nombreux cours de langues, y compris les plus rares. Pour ma part, j’étudiais déjà l’arabe littéral au lycée. Continuer cette langue n’a donc pas été une découverte. Cependant, j’ai pu m’inscrire à un cours de russe, en première année. Les cours se divisaient en leçons de langue et en leçons de civilisation. J’ai appris l’alphabet, quelques mots de vocabulaires et de nombreuses choses sur cette civilisation que nous ne connaissons pas vraiment.

Cela s’explique car Sciences Po est très fortement tournée vers l’international et nous sommes encouragés à sortir d’une vision européo-centrée.

#expérience#formation#Sciences Po

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tremplin Le Mag

Octobre 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

tremplinlemag-octobre

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Retrouvez nos différentes

Prépa Sciences Po :