Nos conseils pour s’orienter après ses études à Sciences Po

4 février 2020 | Les Sciences Po

Avant de répondre à la question « Mais avec Sciences Po, on fait quoi ? », je prends toujours une grande inspiration. Les débouchés sont multiples, variés et presque impossible à tous lister. S’orienter peut être compliqué, à première vue.

Une formation aux multiples apports

Sciences Po nous apporte beaucoup. Un diplôme, dont l’intitulé dépendra de la spécialisation choisie (le master). Un réseau, utile pour s’élancer dans la vie active. Mais surtout, les IEP nous offrent une formation dense et variée, dont les apports sont valorisés par les employeurs : la formation Sciences Po est gage de sérieux. On nous inculque une méthode de travail, une capacité de travail, mais surtout et avant tout : on apprend à s’adapter. S’adapter à tous les milieux, à la plupart des circonstances et contraintes et ce en peu de temps. Cet élément est celui le plus recherché, ce qui différencie notre profil des autres.

L’orientation, un sujet présent dès le début de notre scolarité

S’orienter après nos études à Sciences Po est un sujet qui est présent dans notre esprit d’étudiant dès la première année. On ne sait pas trop quoi faire, ni comment le faire. On nous demande dès la 3ème année de choisir un master et on a peur de s’enfermer. Sauf cas exceptionnels, on ne sait pas ce que l’on veut faire, car on ne sait pas ce que l’on peut faire. Le monde professionnel est un monde vaste qui apparaît opaque, aux yeux d’un étudiant. D’où l’importance de tâtonner dans ce monde, de se faire des expériences professionnelles pour aiguiser son projet : faire des stages, faire des immersions en entreprises, travailler l’été, se tromper quelques fois et finir par trouver sa voie.

La plus grande erreur serait de croire que notre master déterminera notre avenir professionnel. C’est rarement le cas. Notre master Sciences Po aiguise notre capacité de travail et nos affinités. 
S’imaginer être enfermé par le master me semble similaire à s’imaginer que l’on n’exercera qu’un seul et unique métier dans notre vie. La société actuelle n’amène plus ce genre de carrière. Les carrières et les trajectoires professionnelles sont de nos jours bien plus mouvantes et c’est la capacité de s’adapter face à cette incertitude que nous offre le diplôme et l’institution de Sciences Po.

Un réseau d’ancien élèves actif et présent pour nous aider dans notre orientation.

En effet, Sciences Po nous offre une solide compétence de travail et d’adaptation, qui nous permet de nous démarquer dans bon nombre d’emplois de cadres. Et pour trouver l’emploi dit, l’institution Sciences Po est encore ici utile, nous ouvrant les portes de son réseau d’alumni, soit les anciens élèves. À Sciences Po, les anciens élèves sont les premiers à connaitre les avantages de la formation Sciences Po, et donc les premiers ouverts à l’idée de recruter des « sciences pistes », encore plus s’ils sont issus de leur IEP. On est notamment amené à fréquenter ces alumni lors des « Rencontres Carrières », une mise en relation par l’administration des IEP des alumni avec les étudiants pendant toute une journée, un moment intéressant pour connaitre l’avis concret d’anciens élèves sur des secteurs voire métiers précis.

L’avantage de ce réseau d’alumni, est qu’il ouvre un vaste champ des possibles : on retrouve des alumni dans toutes les entreprises, associations et institutions possibles : de Greenpeace à la Commission Européenne, de Total à l’Oréal, de l’OTAN à la Région Nouvelle Aquitaine, de « Le Monde » à « TF1 », des cabinets ministériels aux start-up.

C’est notamment dû à l’offre très importante de masters offerte par les IEP. Rien qu’à Bordeaux, il y a 23 masters, regroupés en trois « majeures ». Ils permettent d’évoluer pendant deux ans dans un milieu un peu plus précis : le journalisme, le monde politique, les relations internationales, le monde culturel, l’économie sociale et solidaire…

L’importance des stages et des expériences professionnelles dans l’orientation

Rien n’est déterminé. Les stages que vous ferez, les expériences professionnelles que vous vous créerez, et les contacts que vous nouerez seront tout autant important que votre formation.

Il est aussi intéressant de savoir que pour la promotion 2016 de « Sciences Po », 83,7% de diplômés ont un emploi moins de six mois après la sortie de Sciences Po, avec une rémunération brute annuelle moyenne (hors primes) qui s’élève à 37 K€ (1).

(1) : https://newsroom.sciencespo.fr/enquete-jeunes-diplomes-2018-promotion-2016nbsp-une-attractivite-toujours-soutenue-aupres-des-employeursbrbr/

#débouchés#orientation#s'orienter#Sciences Po

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Les Sciences Po et moi

Un blog dédié à l’accompagnement des étudiants préparant les concours Sciences Po !
Conseils, astuces de révisions, témoignages d’étudiants, informations sur les différents IEP, méthodologie… Ici, vous trouverez les clés de la réussite aux concours Sciences Po.

Tremplin Le Mag

Octobre 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

tremplinlemag-octobre

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Nos conseils pour s’orienter après ses études à Sciences Po

4 février 2020 | Les Sciences Po

Avant de répondre à la question « Mais avec Sciences Po on fait quoi ? », je prends toujours une grande inspiration. Les débouchés sont multiples, variés et presque impossible à tous lister. S’orienter peut être compliqué, à première vue.

Une formation aux multiples apports

Sciences Po nous apporte beaucoup. Un diplôme, dont l’intitulé dépendra de la spécialisation choisie (le master). Un réseau, utile pour s’élancer dans la vie active. Mais surtout, les IEP nous offrent une formation dense et variée, dont les apports sont valorisés par les employeurs : la formation Sciences Po est gage de sérieux. On nous inculque une méthode de travail, une capacité de travail, mais surtout et avant tout : on apprend à s’adapter. S’adapter à tous les milieux, à la plupart des circonstances et contraintes et ce en peu de temps. Cet élément est celui le plus recherché, ce qui différencie notre profil des autres.

L’orientation, un sujet présent dès le début de notre scolarité

S’orienter après nos études à Sciences Po est un sujet qui est présent dans notre esprit d’étudiant dès la première année. On ne sait pas trop quoi faire, ni comment le faire. On nous demande dès la 3ème année de choisir un master et on a peur de s’enfermer. Sauf cas exceptionnels, on ne sait pas ce que l’on veut faire, car on ne sait pas ce que l’on peut faire. Le monde professionnel est un monde vaste qui apparaît opaque, aux yeux d’un étudiant. D’où l’importance de tâtonner dans ce monde, de se faire des expériences professionnelles pour aiguiser son projet : faire des stages, faire des immersions en entreprises, travailler l’été, se tromper quelques fois et finir par trouver sa voie.

La plus grande erreur serait de croire que notre master déterminera notre avenir professionnel. C’est rarement le cas. Notre master Sciences Po aiguise notre capacité de travail et nos affinités. 
S’imaginer être enfermé par le master me semble similaire à s’imaginer que l’on n’exercera qu’un seul et unique métier dans notre vie. La société actuelle n’amène plus ce genre de carrière. Les carrières et les trajectoires professionnelles sont de nos jours bien plus mouvantes et c’est la capacité de s’adapter face à cette incertitude que nous offre le diplôme et l’institution de Sciences Po.

Un réseau d’ancien élèves actif et présent pour nous aider dans notre orientation.

En effet, Sciences Po nous offre une solide compétence de travail et d’adaptation, qui nous permet de nous démarquer dans bon nombre d’emplois de cadres. Et pour trouver l’emploi dit, l’institution Sciences Po est encore ici utile, nous ouvrant les portes de son réseau d’alumni, soit les anciens élèves. À Sciences Po, les anciens élèves sont les premiers à connaitre les avantages de la formation Sciences Po, et donc les premiers ouverts à l’idée de recruter des « sciences pistes », encore plus s’ils sont issus de leur IEP. On est notamment amené à fréquenter ces alumni lors des « Rencontres Carrières », une mise en relation par l’administration des IEP des alumni avec les étudiants pendant toute une journée, un moment intéressant pour connaitre l’avis concret d’anciens élèves sur des secteurs voire métiers précis.

L’avantage de ce réseau d’alumni, est qu’il ouvre un vaste champ des possibles : on retrouve des alumni dans toutes les entreprises, associations et institutions possibles : de Greenpeace à la Commission Européenne, de Total à l’Oréal, de l’OTAN à la Région Nouvelle Aquitaine, de « Le Monde » à « TF1 », des cabinets ministériels aux start-up.

C’est notamment dû à l’offre très importante de masters offerte par les IEP. Rien qu’à Bordeaux, il y a 23 masters, regroupés en trois « majeures ». Ils permettent d’évoluer pendant deux ans dans un milieu un peu plus précis : le journalisme, le monde politique, les relations internationales, le monde culturel, l’économie sociale et solidaire…

L’importance des stages et des expériences professionnelles dans l’orientation

Rien n’est déterminé. Les stages que vous ferez, les expériences professionnelles que vous vous créerez, et les contacts que vous nouerez seront tout autant important que votre formation.

Il est aussi intéressant de savoir que pour la promotion 2016 de « Sciences Po », 83,7% de diplômés ont un emploi moins de six mois après la sortie de Sciences Po, avec une rémunération brute annuelle moyenne (hors primes) qui s’élève à 37 K€ (1).

(1) : https://newsroom.sciencespo.fr/enquete-jeunes-diplomes-2018-promotion-2016nbsp-une-attractivite-toujours-soutenue-aupres-des-employeursbrbr/

#débouchés#orientation#s'orienter#Sciences Po

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tremplin Le Mag

Octobre 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

tremplinlemag-octobre

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Retrouvez nos différentes

Prépa Sciences Po :