fbpx

Clichés sur Sciences Po : expectations VS reality

7 novembre 2018 | _Populaire, Les Sciences Po

Vous rêvez de Sciences Po mais vous ne savez pas vraiment pas à quoi vous attendre ? Vous avez des a priori ? C’est normal ! Laissez-nous vous aider à y voir plus clair…

 

“Sciences Po c’est que (pour ceux qui veulent faire) de la politique”

 

Ce n’est pas parce que dans Sciences Po il y a les mots “sciences politiques” que c’est la seule chose qu’on y fait, loin de là ! Sciences Po n’est pas une école de formation de présidents de la République, comme certains peuvent le penser. L’aspect le plus important de Sciences Po tient plutôt dans son caractère pluridisciplinaire. Filière parfaite pour les touche-à-tout et les curieux, les IEP sont loin de se cantonner à la politique en elle-même : de nombreuses disciplines y sont étudiées, que ce soient de la macro ou micro-économie, de l’histoire, du droit, des sciences sociales, des langues étrangères… Il y en a pour tous les goûts ! Aussi, la spécialisation en master est aussi significative puisqu’elle peut mener vers des domaines très variés : journalisme, droit, affaires européennes, affaires publiques, communication, marketing, santé, histoire, sciences politiques, culture… Regardez sur les sites des IEP les masters proposés vous trouverez forcément la voie qui vous plaira, que vous souhaitiez faire de la politique ou non !


“Il n’y a pas d’ambiance à Sciences Po “

 

Sans doute la plus grosse vulgate à laquelle Sciences Po est confronté, il n’y a qu’à demander aux sciences-pistes ! Si être dans un IEP nécessite beaucoup de travail et de sérieux, la vie étudiante constitue l’un des côtés les plus forts de la vie à Sciences Po. Que ce soit par la richesse de la vie associative (associations d’éloquence, humanitaires, féministes, éco-responsables, syndicats étudiants, débats, théâtre, fanfare…), de la vie sportive (des sports les plus classiques aux plus improbables) ou de la vie étudiante (soirées, after-work, activités, partenariats…) en elle-même il n’y a franchement pas de quoi s’ennuyer… Être dans un IEP semble devenir partie intégrante de l’identité des élèves qui sont impliqués dans cette vie étudiante, chacun(e) devenant fier(e) de représenter les couleurs de son IEP notamment à des évènements rassemblant la totalité des IEP de France comme lors des compétitions sportives du CRIT inter-IEP où joie et fête sont les maîtres-mots.

 

“Il n’y a que des élèves issus de la filière ES”

 

On vous arrête tout de suite ; il n’existe pas de voie royale pour entrer à Sciences Po ! Ne vous censurez surtout pas, chaque filière apporte à ses élèves des atouts différents qui seront valorisés lors des concours. La filière dans laquelle vous êtes ne change en rien vos possibilités d’être admis dans un IEP, ce sont la motivation et le travail qui font tout. S’il y a plus de ES admis à Sciences Po, c’est aussi parce qu’ils sont plus nombreux à le tenter ! L’important, c’est de faire la filière qui vous plaît le plus pour pouvoir dans un premier temps réussir votre bac et pour pouvoir travailler efficacement le concours à côté.

 

“À Sciences Po il n’y a que des intellectuels arrogants »

Beaucoup de clichés circulent sur Sciences Po, celui-ci ne déroge pas à la règle. Pourtant, tenez-vous bien, c’est faux : les élèves de Sciences Po, dans l’extrême majorité, ne sont pas des “arrogants prétentieux”, loin de là. Les IEP rassemblent des centaines et des centaines d’étudiants, de milieux différents, avec leurs caractères propres et toute leur singularité, vous serez donc sûrs de trouver des personnes avec qui vous aurez des affinités. De plus, sur le plan scolaire, les sciences-pistes sont très loin d’avoir tous eu 21/20 au bac et 19 de moyenne à l’année… Il faut sortir du cliché de l’étudiant de Sciences Po très hautain, extrêmement intelligent, et compétiteur. Si vous êtes admis(e), c’est que vous avez votre place parmi les IEPiens et que vous n’avez pas à vous sentir “inférieur(e)” ou à avoir peur de ne pas trouver des personnes qui vous ressemblent. En apprenant à connaître les personnes vous pourrez facilement sortir de ces stéréotypes.

 

“À Sciences Po, c’est chacun pour soi”

C’est faux ! À Sciences Po, il y a un véritable esprit de promo. En fait, l’entraide fait la différence : chacun se retrouve dans la même situation, a globalement les mêmes difficultés donc les élèves s’aident entre eux. Certes, chaque élève tente de faire de son mieux pour obtenir une bonne moyenne mais cela ne se fait absolument pas au détriment de l’esprit de groupe.

Les élèves au sein des classes de TD sont par exemple amenés à beaucoup travailler en groupe, c’est donc dans leur intérêt d’apprendre à travailler ensembles et de tirer tout le monde vers le haut. La vie étudiante et sportive comme mentionnées plus haut permettent également de renforcer la cohésion, on est donc loin de cette mentalité “chacun pour soi”.

Nous espérons avoir pu répondre à vos interrogations et vous motiver encore plus à intégrer un IEP, vous ne le regretterez pas !Et vous, que pensez-vous de ces clichés ? (Dites-le nous en commentaire !)

 

#clichés#expectations VS reality#iep#Sciences Po

0 commentaires

À propos

Les Sciences Po et moi

Un blog dédié à l’accompagnement des étudiants préparant les concours Sciences Po !
Conseils, astuces de révisions, témoignages d’étudiants, informations sur les différents IEP, méthodologie… Ici, vous trouverez les clés de la réussite aux concours Sciences Po.

Tremplin Le Mag

Juin 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Clichés sur Sciences Po : expectations VS reality

7 novembre 2018 | _Populaire, Les Sciences Po

Vous rêvez de Sciences Po mais vous ne savez pas vraiment pas à quoi vous attendre ? Vous avez des a priori ? C’est normal ! Laissez-nous vous aider à y voir plus clair…

 

“Sciences Po c’est que (pour ceux qui veulent faire) de la politique”

 

Ce n’est pas parce que dans Sciences Po il y a les mots “sciences politiques” que c’est la seule chose qu’on y fait, loin de là ! Sciences Po n’est pas une école de formation de présidents de la République, comme certains peuvent le penser. L’aspect le plus important de Sciences Po tient plutôt dans son caractère pluridisciplinaire. Filière parfaite pour les touche-à-tout et les curieux, les IEP sont loin de se cantonner à la politique en elle-même : de nombreuses disciplines y sont étudiées, que ce soient de la macro ou micro-économie, de l’histoire, du droit, des sciences sociales, des langues étrangères… Il y en a pour tous les goûts ! La spécialisation en master est aussi significative puisqu’elle peut mener vers des domaines très variés : journalisme, droit, affaires européennes, affaires publiques, communication, marketing, santé, histoire, sciences politiques, culture… Regardez sur les sites des IEP les masters proposés vous trouverez forcément la voie qui vous plaira, que vous souhaitiez faire de la politique ou non !


“Il n’y a pas d’ambiance à Sciences Po “

 

Sans doute la plus grosse vulgate à laquelle Sciences Po est confronté, il n’y a qu’à demander aux sciences-pistes ! Si être dans un IEP nécessite beaucoup de travail et de sérieux, la vie étudiante constitue l’un des côtés les plus forts de la vie à Sciences Po. Que ce soit par la richesse de la vie associative (associations d’éloquence, humanitaires, féministes, éco-responsables, syndicats étudiants, débats, théâtre, fanfare…), de la vie sportive (des sports les plus classiques aux plus improbables) ou de la vie étudiante (soirées, after-work, activités, partenariats…) en elle-même il n’y a franchement pas de quoi s’ennuyer… Être dans un IEP semble devenir partie intégrante de l’identité des élèves qui sont impliqués dans cette vie étudiante, chacun(e) devenant fier(e) de représenter les couleurs de son IEP notamment à des évènements rassemblant la totalité des IEP de France comme lors des compétitions sportives du CRIT inter-IEP où joie et fête sont les maîtres-mots.

 

“Il n’y a que des élèves issus de la filière ES”

 

On vous arrête tout de suite, il n’existe pas de voie royale pour entrer à Sciences Po ! Ne vous censurez surtout pas, chaque filière apporte à ses élèves des atouts différents qui seront valorisés lors des concours. La filière dans laquelle vous êtes ne change en rien vos possibilités d’être admis dans un IEP, ce sont la motivation et le travail qui font tout. S’il y a plus de ES admis à Sciences Po, c’est aussi parce qu’ils sont plus nombreux à le tenter ! L’important, c’est de faire la filière qui vous plaît le plus pour pouvoir dans un premier temps réussir votre bac et pour pouvoir travailler efficacement le concours à côté.

 

“À Sciences Po il n’y a que des intellectuels arrogants »

Beaucoup de clichés circulent sur Sciences Po, celui-ci ne déroge pas à la règle. Pourtant, tenez-vous bien, c’est faux : les élèves de Sciences Po, dans l’extrême majorité, ne sont pas des “arrogants prétentieux”, loin de là. Les IEP rassemblent des centaines et des centaines d’étudiants, de milieux différents, avec leurs caractères propres et toute leur singularité, vous serez donc sûrs de trouver des personnes avec qui vous aurez des affinités. De plus, sur le plan scolaire, les sciences-pistes sont très loin d’avoir tous eu 21/20 au bac et 19 de moyenne à l’année… Il faut sortir du cliché de l’étudiant de Sciences Po très hautain, extrêmement intelligent, et compétiteur. Si vous êtes admis(e), c’est que vous avez votre place parmi les IEPiens et que vous n’avez pas à vous sentir “inférieur(e)” ou à avoir peur de ne pas trouver des personnes qui vous ressemblent. En apprenant à connaître les personnes vous pourrez facilement sortir de ces stéréotypes.

 

“À Sciences Po, c’est chacun pour soi”

C’est faux ! À Sciences Po, il y a un véritable esprit de promo. C’est l’entraide qui fait la différence : chacun se retrouve dans la même situation, a globalement les mêmes difficultés donc les élèves s’aident entre eux. Certes, chaque élève tente de faire de son mieux pour obtenir une bonne moyenne mais cela ne se fait absolument pas au détriment de l’esprit de groupe.

Les élèves au sein des classes de TD sont par exemple amenés à beaucoup travailler en groupe, c’est donc dans leur intérêt d’apprendre à travailler ensembles et de tirer tout le monde vers le haut. La vie étudiante et sportive comme mentionnées plus haut permettent également de renforcer la cohésion, on est donc loin de cette mentalité “chacun pour soi”.

Nous espérons avoir pu répondre à vos interrogations et vous motiver encore plus à intégrer un IEP, vous ne le regretterez pas !Et vous, que pensez-vous de ces clichés ? (Dites-le nous en commentaire !)

#clichés#expectations VS reality#iep#Sciences Po

0 commentaires

Tremplin Le Mag

Juin 2018

Consultez les éditions de notre magazine qui contribuera grandement à enrichir votre culture générale ! Avec ses nombreux articles traitant de faits de société, d'actualité, votre soif de savoir devrait être assouvie.

+ de Mags

Populaires

Rejoignez-nous !

          

Retrouvez nos différentes

Prépa Sciences Po :